Amber Rose ne fait la promotion que du compte des fans avec une photo IG nue

Ambre Rose a rejoint Tyga, Cardi B et Swae Lee sur OnlyFans à la fin du mois de septembre. Maintenant, elle fait la promotion de son compte de la manière la plus Amber Rose possible. Mardi 22 décembre, la célèbre fondatrice de Slut Walk a téléchargé une photo d'elle nue dans la baignoire avec un emoji soigneusement placé sur son dos.



fdt (baise Donald Trump)

Elle a écrit dans la légende, Voir cette photo emoji gratuitement sur mon lien de fans uniquement dans ma bio.



Voir ce post sur Instagram

Un post partagé par Amber Rose (@amberrose)

Le service d'abonnement OnlyFans a connu une croissance exponentielle en popularité depuis son premier lancement en 2016. Il a connu une énorme montée en notoriété après que Beyoncé a laissé tomber la plate-forme sur le Megan Thee Stallion Savage (Remix) en avril.



Bien que OnlyFans ne concerne pas strictement le contenu réservé aux adultes, il est fortement affilié à l'industrie du sexe. En octobre, Tyga a annoncé qu'il avait rejoint OnlyFans et il s'est avéré qu'il était en effet classé XXX. Le rappeur de Rack City a trouvé son nom bourdonnant après le lancement du compte, qui comprenait des photos graphiques de son pénis.

Twitter a explosé avec des réactions aux images classées XXX et il ne fallut pas longtemps avant que les photos elles-mêmes ne soient publiées en ligne. Certaines personnes ont prétendu avoir déjà divulgué des nus, mais Tyga a saisi l'opportunité de faire un profit et a attiré autant d'abonnés que possible.

je ne peux rien me dire album

Rose, qui a été liée de façon romantique à Kanye West, Wiz Khalifa et 21 Savage, a apparemment l'intention de continuer à partager des images provocantes d'elle-même à en juger par la promotion OnlyFans. Bien sûr, ce ne sera pas la première fois qu’elle publie des images salaces.



En 2017, Rose a fait exploser Internet après avoir révélé toute sa moitié inférieure, y compris son vagin. Cela a immédiatement déclenché un débat houleux sur les médias sociaux pour savoir si elle le faisait au nom du féminisme pur et dur ou simplement pour attirer l'attention.