Michelle Keegan a parlé bronzage, t*ts et dents dans une nouvelle interview avec Corps cosmopolite .



L'ancien Rue du Couronnement la star fait la couverture du magazine de santé et de style de vie de Cosmo cette semaine – et a profité de l'occasion pour riposter contre ses ennemis.



« J'étais ennuyé de lire des commentaires disant que j'avais de fausses dents. J'ai été victime d'intimidation à propos de mes dents à l'école et j'ai porté un appareil dentaire pendant cinq ans pour les redresser », a-t-elle déclaré.

'C'est la même chose quand les gens disent que je suis' trop orange '. C'est ma peau naturelle; Je ne porte pas de faux bronzage. Je n'y peux rien : j'ai des origines espagnoles.



chance le rappeur chance 3 date de sortie

Mais la jeune fille de Stockport, âgée de 27 ans, a déclaré qu'elle avait appris à ne plus se laisser déranger par de telles critiques – et elle crédite son fiancé Mark Wright en l'aidant à apprendre à s'en débarrasser.

« Des choses comme ça me mettaient en colère et je me disais : « Comment les gens peuvent-ils être si méchants ? »

«Mais depuis que je suis avec Mark, je me fiche de ce que les gens pensent. Je l'efface, j'ai mieux à faire… ou une pizza Domino's à commander !'



Et elle a dit que sa mère l'avait aidée à apprendre à aimer ses fameux gros seins.

«Je n'ai jamais vraiment porté quoi que ce soit de trop gros seins. J'ai toujours eu de gros seins et, quand j'étais plus jeune, maman disait 'Ne sois pas timide, embrasse-le.'

'Ce que j'ai appris au fil des ans - surtout en étant aux yeux du public - c'est qu'il faut se sentir à l'aise dans une tenue pour être confiant, sinon ça se voit.'

Elle avait également des mots qui pourraient réconforter quiconque s'inquiéterait de se mettre en bikini cet été.

« Peut-être que les gens pensent que j'ai beaucoup de confiance en moi parce que je suis à la télévision, mais, comme toute fille, j'ai des bons et des mauvais jours.

« Quand je vais dans un endroit animé en vacances, je ne me promène généralement pas en bikini.

«Il y a des parties de mon corps que je n'aime pas vraiment et des parties qui ne me dérangent pas. J'adorerais être une de ces filles qui a vraiment confiance en son corps, mais je ne le suis pas.

'Je pense qu'au fond, toutes les filles ont des insécurités lorsqu'il s'agit de porter un bikini.'

L'interview complète paraît dans Cosmopolitan Body, en vente le 1er juillet et également disponible en édition numérique sur Kiosque Apple .

Pour plus de contenu exclusif, rendez-vous sur www.cosmopolitan.co.uk/michelle

Photos : Alan Strutt/Cosmopolitan